LES VENTS ÉTÉSIENS, 2017

« Nous sommes faits de l’etoffe dont sont tissés les vents » A. Damasio.

Vents estivaux soufflant de mi juillet à septembre prenant pour direction la mer Egée, Les vents étésiens (le meltemi en turc) étaient ceux envoyés par Zeus pour rafraichir l’atmosphère écrasante de la péninsule méditerranéenne orientale. Ils sont le résultat de l’opposition d’une masse d’air de haute pression venant des terres albanaises et macédoniennes avec une masse d’air de basse pression venant des plateaux turcs.
Traversant des pays marqués par une forte construction identitaire et se définissant d’abord par ce qui les sépare ; les vents étésiens, symboles de pause et d’accalmie continuent quant à eux de souffler, réguliers, immuables, indifférents aux profondes mutations qui caractérisent ces territoires et à leurs frontières qu’elles soient physiques ou imaginaires.

______________________________________


« We are made of the material whose winds are woven » Alain Damasio, Windwalkers.

Summer winds blowing from mid-July to September heading for the Aegean Sea, the Etesian winds (the Meltemi in Turkish) were sent by Zeus to refresh the overwhelming atmosphere of the eastern Mediterranean peninsula. They are the result of the opposition of a mass of high-pressure air coming from Albanian and Macedonian lands with a mass of low pressure air coming from the Turkish plateaus. As they cross countries marked by a strong identity building and defining themselves first by what separates them; the etesian winds, symbols of pause and lull continue to blast, regular, immutable, indifferent to the profound changes that characterize these territories and their borders, whether physical or imaginary.